‘’MON FRÈRE’’, Une fiction tristement devenue prémonitoire

  1. Cinéma
 ‘’MON FRÈRE’’, Une fiction tristement devenue prémonitoire

MHD, de son vrai nom à l’état civil Mohamed Sylla, né le 10 septembre 1994 à La Roche-sur-Yon (Vendée),  est un rappeur et acteur français, originaire du 19e arrondissement de Paris. Précurseur de l’«Afro Trap», un mélange de musiques aux sonorités subsahariennes et de trap, il commence sa carrière en 2012 au sein du groupe de rap 1.9 Reseaux, formé avec des amis du quartier. À l’été 2015, il se fait remarquer grâce à un « freestyle » de rap, posté sur les réseaux sociaux. La vidéo rencontre très rapidement le succès auprès des internautes et suscite l’engouement des médias.

Le 15 avril 2016, il publie son premier album solo MHD, qui lance la carrière du rappeur, certifié double disque de platine en France. Contre toute attente, le 15 janvier 2019, il est mis en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un sans abris camerounais de 23 ans, pris à partie par une dizaine d’individus dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018 à Paris. Le 17 janvier 2019, il est mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire.  Mais alors que MHD est en prison, le monde découvre une autre facette du jeune homme. Celui d’acteur, dans le rôle d’un jeune accusé de parricide, dans un film devenu tristement prémonitoire.

LE SYNOPSIS

Un adolescent accusé du meurtre de son père, qui tyrannisait toute sa famille. En attente de son jugement, Teddy se retrouve envoyé dans un Centre éducatif fermé (CEF) pour 6 mois. Introverti et taiseux, l’adolescent va y découvrir un univers extrêmement brutal.

Troublantes coïncidences 

Le tournage du film s’est déroulé entre mai et juin 2018, soit quelques semaines avant les faits pour lesquels MHD est mis en cause. Le montage de « Mon Frère » était totalement achevé lorsque le rappeur a été incarcéré en janvier dernier. Le film racontait une histoire de famille touchante, à la fois sobre et convaincante. Impossible de ne pas être troublé face aux similitudes d’une telle fiction. Quand on demande quels aspects du film sont le plus inspirés de son expérience personnelle à Almamy Kanouté, co-scénariste du film et ancien éducateur, il répond sans hésiter : « la violence »

Éprouvant, « Mon Frère » n’en est pas moins une réussite, en dépit d’un dernier tiers un peu long. Il n’est pas juste non plus un énième film sur les prisons juvéniles. Ce drame interroge le public autour des thèmes de la responsabilité et de la masculinité. Impossible de regarder cette œuvre sans avoir une pensée sur le sort de MHD. L’artiste incarcéré depuis janvier 2019, dans une affaire d’homicide volontaire attend en ce moment son jugement.

MHD Toujours en prison.

Ironie du sort, MHD dort toujours en prison à l’heure de la sortie de « Mon frère », son premier rôle au cinéma. Une affaire qui a marqué la fin d’un conte de fées dans le rap français. De son amitié avec les stars du football français à son concert au festival américain Coachella, en passant par ses deux visites remarquées à l’Elysée, Mohamed Sylla, 25 ans en septembre prochain, a côtoyé les sommets comme peu d’artistes de sa génération. 

 

Articles similaires


Vous ne savez pas par où commencer ?


  Créer un événement

Newsletter

Ne ratez plus aucun événement